Agences de promotion

Agences brésiliennes

LA CAPES

CAPES_logoOrganisme du ministère de l’Education, la Coordination de perfectionnement du personnel de niveau supérieur (CAPES) est une agence de promotion de la recherche brésilienne, dont l’action est de développer et de consolider le deuxième cycle stricto sensu (masters et doctorats) dans tous les états du pays.

Par le biais d’accords bilatéraux et de partenariats binationaux, la CAPES promeut les activités du deuxième cycle brésilien au plan international.

La Capes a édité un guide des formations et cours proposés en anglais par les universités brésiliennes : http://www.capes.gov.br/excellence-postgraduate/catalog.pdf

 Le CNPq

CNPQ-aprova-projetosLe Conseil national de développement scientifique et technologique (CNPq), agence du ministère de la Science, de la Technologie et de l’Innovation (MCTI) créée en 1951, a pour principales attributions de promouvoir la recherche scientifique et technologique et d’encourager la formation de chercheurs brésiliens. Il joue un rôle primordial dans l’élaboration et la conduite des politiques en science, technologie et innovation et son action contribue au développement national et à la reconnaissance des institutions de recherche par la communauté scientifique internationale.

Le CNPq offre diverses modalités de bourses à des étudiants possédant une expérience, qu’ils soient brésiliens ou étrangers.

LES FAP

Les FAP (Fondations d’aide à la recherche) sont liées aux gouvernements des états. Elles encouragent et financent la recherche. Les plus importantes sont la FAPESP (Fondation d’aide à la recherche de l’état de São Paulo), la FAPERJ (Fondation d’aide à la recherche de l’état de Rio de Janeiro) et la FAPEMIG (Fondation d’aide à la recherche de l’état de Minas Gerais).

Autres organismes

AEFE

AEFE : Agence pour l’enseignement français à l’étranger

 

 

 

CNRS au Brésil

 

Comités d’évaluation

COFECUB – Comité français d’évaluation de la coopération universitaire et scientifique avec le Brésil

Bourses pour étudiants français au Brésil

Deux agences du gouvernement français, homologues à l’agence brésilienne CAPES, financent des projets de recherche – niveau doctorant et post-doctorat (recherche et mobilité) :

  • Agence Nationale de Recherche (ANR):

Créée en 2005, l’ANR finance ou cofinance des projets de recherche développés ou en partie à l’étranger. Elle propose également un soutien à la mobilité. Les bourses sont données pour des projets complets de recherche et sont orientées par des critères d’excellence universitaire et non sociaux. L’ANR a remplacé les mécanismes de promotion du ministère qui existaient : le National Science Fund (SNSF) et le Fund for Technological Research (FRT). Elle finance directement les équipes de recherche publiques et privées sous la forme de contrats de recherche à délai fixe.

Aucune contrepartie, outre un rapport annuel, n’est exigée.

http://www.agence-nationale-recherche.fr/Appels

  • Campus France:

L’objectif du programme est de démarrer ou de développer la coopération scientifique et les relations entre centres de recherche et universités des deux pays, par le biais du soutien à des projets communs de recherche d’excellence, impliquant la mobilité de chercheurs donnant priorité à la formation aux niveaux doctorat et post-doctorat, avec une exigence de communications, orales ou écrites. De plus, les articles et travaux publiés venant de chercheurs ayant obtenu cette bourse doivent mentionner obligatoirement le programme.

https://www.campusfrance.org/fr/capes-cofecub

Autres institutions non gouvernementales :

Des bourses de mobilité et de recherche peuvent également être attribuées par les établissements d’enseignement, la Région, les Municipalités ou encore à partir de partenariats entre établissements et entreprises privées. Elles appuient intégralement ou partiellement la mobilité d’étudiants des deuxième et troisième cycles, toutes basées sur des critères sociaux. Une exigence de rédaction et parfois d’une soutenance, d’un rapport auprès de l’établissement d’enseignement dans lequel l’étudiant est inscrit, existe, n’ayant pas toutefois l’obligation d’un retour de l’étudiant dans son pays d’origine, la soutenance pouvant être effectuée sous forme numérique (Skype).

Ce sont :

  • Fondation Maison des Sciences de l’homme (FMSH)

Institution privée à caractère philanthropique qui finance la recherche et la mobilité de chercheurs en sciences humaines. Aucune obligation de retour du chercheur dans le pays qui a financé n’est exigée : http://www.fmsh.fr/fr/international/4097

  • Agence Universitaire de la francophonie (AUF)

L’AUF soutient la mobilité universitaire pour les étudiants, professeurs et chercheurs. Elle attribue des subventions annuelles aux bénéficiaires pour effectuer une partie de leur formation et recherche dans des universités étrangères. Les allocations sont versées sur la base d’appels à candidatures ; ceux-ci sont destinés aux bénéficiaires inscrits et actifs dans une institution membre de l’AUF. Aucune obligation de retour du bénéficiaire dans le pays qui a financé n’est exigée.  https://www.auf.org/ressources-et-services/bourses/

  • Institut des Amériques

Bourse allouée à de jeunes chercheurs du réseau d’universités membres qui préparent une thèse sur les Amériques, d’une somme de 1000 euros. Une attention particulière est donnée aux projets présentés par les étudiants inscrits en deuxième année de thèse, ce qui indique que ceux-ci doivent rentrer dans leurs universités d’origine afin de terminer et ensuite de défendre leurs travaux doctoraux : http://www.institutdesameriques.fr/fr/content/aides

  • Bourse REFEB

Structure autour de la formation pour l’excellence entre universités et partenariats entre organisations de recherche dans les deux pays, Brésil et France. Soutien à la mobilité aux étudiants français durant une partie de leurs études de second cycle – master et doctorat – ou stages au Brésil. Les boursiers doivent obligatoirement fournir un rapport de conclusion d’études ou de stage et doivent rentrer dans leurs établissements d’origine pour terminer leur cycle d’études : https://br.ambafrance.org/Cooperation-scientifique-et-universitaire-3279

  • Fund It

Plateforme numérique de soutien aux étudiants, professeurs et chercheurs désirant un financement par le biais de partenariats entre entreprises privées et établissements d’enseignement. Aucune obligation de retour au pays d’origine : http://www.fundit.fr/fr/

Pour un complément d’information :

https://www.etudionsaletranger.fr/bourses-d-etudes/bourses-pour-faire-ses-etudes-a-l-etranger