ACCORD ORTHOGRAPHIQUE

1. Qu’est-ce que le Nouvel Accord Orthographique Portugais ?
Le Nouvel Accord Orthographique Portugais est un traité international signé en 1990 par l’Académie des Sciences de Lisbonne, l’Académie Brésilienne de Lettres et les délégations des autres pays concernés par l’Accord : L’Angola, le Cap-Vert, la Guinée-Bissau, le Mozambique et São Tomé et Principe, ainsi que le Timor-Oriental qui a adhéré à l’Accord en 2004, après son indépendance. Une délégation d’observateurs de la Galice était présente pendant l’ensemble du processus. Le principal objectif de l’accord est d’unifier l’orthographe du portugais dans tous les pays de langue officielle portugaise (les PALOP) afin de promouvoir l’unité intercontinentale.

2. Quels sont les principaux changements imposés par le Nouvel Accord Orthographique Portugais de 1990 ?
Nous identifions, tout d’abord, les principaux changements imposés à la Langue Portugaise par le Nouvel Accord Orthographique Portugais.

a) Introduction de trois nouvelles lettres dans l’alphabet : k, w et y. Elles ne seront utilisées que dans des termes étrangers, tels que darwinismo ;

b) La lettre h – L’orthographe reste la même selon le pays (húmido – Portugal, úmido – Brésil) ;

c) Consonnes muettes - Les lettres p et c continuent à s’écrire dans les mots où la prononciation oblige à les lire (opção, pacto) ; – Nous devons omettre les lettres c et p dans les mots où elles ne sont pas prononcées (ator, fator) ; - C et p peuvent être maintenues ou omises, selon la prononciation correcte du pays (facto – Portugal; fato – Brésil) – Si avant d’être supprimées, les lettres p ou c étaient suivies de m, après leur suppression le m devient un n (assumpçãoassunção) ; – Selon la prononciation correcte du pays, la lettre b suivie de d ou de t, peut ou non être supprimée (súbdito -Portugal ; súdito -Brésil). C’est également le cas avec la lettre m suivie de n (omnipotente -Portugal ; onipotente -Brésil).

d) Suppression de l’accent – Pour les verbes du 2e groupe à la 3e personne du pluriel du présent de l’indicatif ou du subjonctif ; – Dans les formes prenant un accent du verbe arguir ; – Dans les mots graves incluant la diphtongue oi ; – Dans les homographes, sauf dans les cas de pôr et por.

e) Le trait d’union
Est supprimé : – Quand le préfixe se termine par une voyelle et l’élément suivant est un r ou un s (minissaia) ; – Dans le cas où de est une connexion entre des formes monosyllabiques du présent de l’indicatif du verbe « haver » (há de) ; – Quand le préfixe se termine par une voyelle et l’élément suivant commence par une voyelle différente (extraescolar) ; – Quand on utilise le préfixe co (coobrigação).
Ø Il se maintient : – Quand le préfixe se termine par la même voyelle du début du mot suivant (micro-ondas) ; – Quand on écrit des noms liés aux domaines zoologique et botanique (feijão-verde, cobra-capelo).  

f) Majuscules et minuscules - L’utilisation de minuscules est obligatoire quand on écrit les jours de la semaine, les mois de l’année et les points cardinaux et collatéraux. Cependant, les majuscules sont maintenues dans des abréviations et dans des désignations de régions (N. et Norte) ; – On peut utiliser ou non les majuscules dans les titres de livres, dans les formes de traitement (Sr. ou sr.), dans les noms de domaines de connaissance, de disciplines scolaires, de lieux publics, de monuments ou de bâtiments.

g) Le tréma – Dans le cas brésilien, le tréma n’est plus utilisé pour identifier la présence phonétique de la lettre u dans des mots où elle apparaît après le q ou le g (agüentaraguentar).

3. Où peut-on trouver plus d’informations à propos du Nouvel Accord Orthographique Portugais ?
Pour plus d’informations à propos du Nouvel Accord Orthographique Portugais, veuillez consulter le Portail de la Langue Portugaise, un référentiel de ressources linguistiques développé par l’Institut de Linguistique Théorique et Informatique, financé par la Fondation pour les Sciences et la Technologie. Là, vous trouverez un outil d’assistance à l’application du Nouvel Accord Orthographique : le Vocabulaire Orthographique du Portugais (VOP), ainsi que la documentation officielle concernant l’Accord en portugais.

4. Est-on obligé d’adopter la nouvelle orthographe instaurée par cet Accord Orthographique ?
Le Nouvel Accord Orthographique Portugais n’est pas obligatoire du point de vue de la loi, car quand vous utilisez l’ancienne orthographe, vous ne commettez pas une infraction. Cependant, quand il s’agit de documents officiels, ceux-ci doivent obligatoirement respecter les règles de la nouvelle orthographe. Cependant, la nouvelle orthographe est en train d’être appliquée comme la seule forme correcte au sein de la communication sociale et de l’enseignement scolaire, donc son apprentissage et son application seront des moyens pour parvenir à une meilleure compréhension des documents et communication de l’information, aussi au niveau professionnel, puisque l’ancienne orthographe sera considérée comme incorrecte. Pour vous aider à vous adapter aux nouvelles règles, il y a une période de transition de six ans, débutée en janvier 2009 et qui se terminera en 2015, où l’ancienne orthographe sera encore acceptée. Toutefois, circulent déjà des textes et des documents avec la nouvelle orthographe, ce qui aide à vous familiariser avec les changements du Nouvel Accord Orthographique Portugais.

(sources : http://www.apportugal.com/fr/services-de-traduction-de-a-a-z/nouvel-accord-orthographique ; http://portugais.over-blog.fr/article-accord-orthographique-de-la-langue-portugaise-102167800.html )